Démarrer une entreprise : le guide complet

Créer une entreprise est un projet qui demande de la préparation et de la réflexion : autant sur soi-même que sur son projet.

Trouver une bonne idée ne suffit pas. Il faut aussi se poser les bonnes questions, concevoir un plan solide, puis passer à l'action.

Pour vous y aider, nous avons compilé les principales étapes de la création d'une entreprise dans ce dossier complet. Vous y retrouverez ainsi les meilleurs conseils pour vous aider à réussir votre projet entrepreneurial.

Ce dossier a une visée généraliste, mais vous y retrouverez également de nombreux liens cliquables vers des articles plus spécialisés et plus spécifiques, que nous avons réalisés, thématiques par thématiques.

I] Trouver l'idée qui correspond à votre personnalité

Trouver son idée business

Commençons par mettre court à un mythe (ou du moins à une fausse croyance...) lié à la création d'entreprise : pas besoin d'idée pour démarrer une entreprise et devenir un entrepreneur à succès.

La reprise d'une idée qui fonctionne déjà est souvent un excellent moyen de créer son entreprise. Surtout si c'est votre première création d'entreprise (cela vous évitera de perdre votre temps et votre argent...).

Si vous souhaitez obtenir quelques idées business, encore sous-exploitées et sur lesquelles vous pourrez vous implanter et prospérer, nous vous avons rédigé un article dédié à ce sujet.

Car oui, l'excuse n°1 des personnes qui ne se lancent pas est la suivante : "je n'ai pas d’idée". En réalité, pas besoin d'idée, et je dirais même qu'une idée, en soit, ça ne vaut rien.

Car c'est ce que vous allez en faire, qui créera de la valeur. Et pour être honnête avec vous, je n'ai moi-même jamais créé de business en partant de mes propres idées. Regardez mon parcours sur LinkedIn ou autre : j'ai toujours pris des marchés existants, je me suis différencié et je me suis lancé.

Sachez aussi que ce n’est pas forcément la bonne idée qui fera le succès de votre entreprise. Le plus souvent, la mise en oeuvre de cette idée est tout aussi importante, voire plus importante. Raison pour laquelle, il est primordial de savoir bien s’entourer et de bien se former pour assurer la réalisation et la mise en pratique de votre vision !

Réaliser une étude de marché autour de cette idée

Passons maintenant à l'excuse n°2 des personnes qui ne se lancent pas : "ça existe, déjà". En réalité, c'est une bonne chose que votre idée existe déjà et qu'il y ait même beaucoup de concurrents. Cela signifie que le marché est mature et qu'il y a déjà des clients qui dépensent de l'argent dans votre domaine, et donc des entrepreneurs qui font déjà de l'argent avec cette idée.

A l'inverse, si vous avez une idée que vous pensez "révolutionnaire", alors je préfère vous mettre en garde tout de suite. Si vous croyez avoir l’idée du siècle, alors il est fort probable que vous fassiez fausse route.

Il est en effet tout a fait possible que des dizaines de personnes se soient déjà lances avant vous, et aient déjà échoué. De ce fait, vous pensez qu'il n'y a personne, mais en réalité, il y a déjà des entrepreneurs qui ont perdu du temps a essayer cette idée-là et qui ne sont arrives a rien.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les bonnes pratiques en matière d'étude de marché, nous essaierons de vous réconcilier avec ce formidable outil entrepreneurial qu’est l’étude de marché.

Nous vous invitons également à visiter notre article sur l'analyse SWOT (Strengths - Weaknesses - Opportunities - Threats) ou MOFF pour les Francophones (Menaces - Opportunités - Forces - Faiblesses), qui est un outil très pratique lors de la phase de diagnostic stratégique de votre idée business. > Camion pizza : étude de cas
> Aide à la création d'entreprise : infographie

Rédiger un plan d'affaires pour vérifier la viabilité de cette idée

La création d'un plan d'affaires est très souvent vécue comme une étape longue, difficile et fastidieuse dans le processus de création d’entreprise. Certains porteurs de projets la considèrent même comme facultative, voire inutile.

Pourtant, même s’il s’agit d’une étape chronophage, la création d'un plan d'affaire solide est au cœur de la réussite de tout projet de création d’entreprise, notamment lorsque celui-ci fait appel à des financements extérieurs.

Ce sujet méritant un traitement spécifique, nous vous avons rédigé un article dédié à cette thématique : la rédaction de son plan d'affaires.

Trouver les fonds pour financer votre idée

Grâce à l’étude de marché et le plan d'affaires que vous venez de réaliser, vous avez pu examiner la faisabilité et la viabilité économique de votre idée. Si sa mise en oeuvre nécessite des investissements, vous allez désormais devoir trouver des financements.

Alors attention, cette recherche de financement peut être très longue et laborieuse. Donc un conseil : limitez au maximum vos besoins en capital. Essayez de démarrer avec le moins d'investissement possible. Essayez de faire le maximum de chose vous-même, quitte à travailler 20H par jour dans un premier temps. Et réduisez tous les coûts au maximum.

Bref, soyez aussi frugal que possible.

Car oui, dans la majorité des cas de création d'entreprise, il est possible de démarrer quasiment SANS apport. Ne tombez pas dans l'écueil qui consiste à vouloir à tout près lever des fonds pour financer le démarrage de votre activité. Car 1. vous allez vous diluer en capital dans cette opération, et 2. vous allez perdre du temps, temps que vous auriez pu investir dans la recherche de vos premiers contrats clients.

Si néanmoins votre activité nécessite des financements, ce qui est malheureusement parfois le cas, nous avons rédigé un article complet sur cette thématique du financement d'entreprise.

II] Créer son entreprise juridiquement

Choisir un nom d'entreprise

Maintenant que vous avez votre idée, et que vous avez validé votre preuve de concept, il convient de trouver un nom à votre entreprise ! Avoir un nom original et percutant, c'est ce que tout entrepreneur recherche. Donc les places sont chères : premier arrivé, premier servi...

Si toutes les idées que vous aviez en tête ont déjà été prises, nous avons rédigé un article dédié pour vous aider à booster votre créativité sur l'enjeu capital du nom de votre marque. Donc pour trouver un nom d'entreprise impactant, drôle ou original, rendez-vous sur notre article dédié. Vous y retrouverez aussi 6 générateurs de noms d'entreprises, faciles à utiliser, si vous êtes, malgré tout, à court d'imagination !

Dès lors, il ne vous restera plus qu'à immatriculer votre entreprise (au Greffe et aux Impôts), puis à enregistrer votre nom de domaine (sur un hébergeur web).

Choisir une forme juridique adaptée

Le choix de la forme juridique d'une entreprise repose principalement sur la question de la responsabilité de l’entrepreneur vis à vis de son entreprise.

Mais d'autres facteurs entrent aussi en compte : notamment le régime fiscal auquel la société sera assujettie ou encore le régime social applicable au fondateur, l’activité exercée (libérale, commerciale, artisanale...etc.), la nécessité de réaliser des investissement lourd, ou de recruter du personnel…etc.

Pour vous aider à faire le bon choix du statut de votre société, avons rédigé un article complet sur ce thème pour bien choisir la forme juridique de son entreprise.

Rédiger les statuts et le pacte d'associés (ou d'actionnaires)

Les statuts d’une société désignent l’ensemble des règles qui régissent le fonctionnement de l'entreprise. Ils définissent notamment le mode de fonctionnement de la gérance (en SARL) ou de la Présidence (en SAS ou SA). Les statuts précisent les conditions de nomination du Gérant ou du Président mais aussi les règles et les motifs de révocation de ce dernier.

Les statuts constitutifs d'une société sont une obligation légale.

A l'inverse, le pacte d’associés et le pacte d’actionnaires sont des documents extra-statutaires qui sont juridiquement facultatifs (mais néanmoins indispensables à mon sens, dès lors que vous êtes plusieurs à vous lancer dans l'aventure entrepreneuriale).

Un pacte d’associés concerne les Sociétés à Responsabilité Limitée (SARL) et un pacte d’actionnaires vise les Sociétés par Actions Simplifiées (SAS) ou les Sociétés par Actions (SA).

Ces pactes ont tous deux pour vocation de compléter les règles définies dans les statuts d'une société. Ils régissent les mouvements de titres, le fonctionnement de l’entreprise (modalités de gestion, organes de contrôle...etc.) et les rapports entre associés (en SARL) ou actionnaires (en SAS et en SA). Pour la rédaction des statuts d'entreprise, mais aussi de celle du pacte d'actionnaires ou du pacte d'associés, nous avons rédigé des articles thématiques complets sur ces thèmes, pour ceux qui souhaiteraient en savoir davantage, ou récupérer des modèles pré-construits.

Déposer votre marque ou vos brevets

En France, le dépôt d'une marque se fait par l'intermédiaire de l'INPI (l'Institut National de la Propriété Intellectuelle). Je ne peux que vivement vous recommander de bien protéger votre marque, dès le début de votre création d'entreprise.

En effet, votre marque est un bien précieux, que vous devez absolument penser à protéger. Votre marque est un élément indispensable de votre stratégie à long terme. Et si vous ne la protégez pas, vous offrez à vos concurrents la possibilité de s’en emparer et de bénéficier de vos efforts à bon compte...

Idem pour le dépôt de brevet.

Le dépôt de brevet est une procédure officielle qui a pour effet d’accorder au demandeur un monopole d'exploitation relatif à une invention.

Si votre création d'entreprise est basée sur une invention, ne la laisser pas passer entre les mains d'un autre propriétaire... Déposer son brevet vous permettra d'interdire toute utilisation, fabrication, importation, ou toute autre exploitation de l'invention effectuée sans votre autorisation. Vous pourrez également poursuivre en justice toute personne et/ou organisme violant cette interdiction.

Pour toutes ces formalités, nous avons rédigé des articles complets sur le dépôt de marque ou le dépôt de brevet.

III] Les premiers pas de l'entreprise

Définir sa zone de chalandise

C'est en effet sur cette zone précise que vous devez concentrer la majorité de vos efforts commerciaux. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que vos futurs clients ressemblent très probablement à vos clients actuels.

Alors en pratique ça donne quoi ? En application de la loi de Pareto qui veut que 80% des résultats proviennent de seulement 20% des efforts, vous devez dans un premier temps identifier d'où provient majoritairement votre chiffre d'affaires. En d'autres termes : où sont situés vos gros clients ? C'est à dire les 20% de vos clients qui vous permettent de réaliser 80% de votre chiffre d'affaires ?

Une fois que vous les avez trouvé, vous avez votre zone de chalandise.

Pour tout comprendre sur les enjeux liés à la zone de chalandise, et notamment les meilleures stratégies de développement commercial associées, nous vous invitons à poursuivre la lecture en ce sens au travers de notre article dédié à la zone de chalandise.

Signer ses premiers contrats

Ce document est indispensable pour tout entrepreneur qui débute, puisque c'est grâce à ça que vous allez pouvoir obtenir vos premières commandes et vos premiers paiement. Nous vous avons donc rédigé un article détaillé sur ce thème, qui vous permettra de créer votre propre bon de commande comme un professionnel, ou bien d'utiliser l'un de nos modèles de bon de commande. Retrouvez des contrats types sur notre article dédié aux contrats de prestation de service.

Culture d'entreprise et style de management

Si vous êtes arrivé(e) jusqu'à cette étape, félicitations ! Il ne vous reste plus qu'à faire grandir votre entreprise, recruter vos premiers collaborateurs, et instaurer une culture d'entreprise et une style de management qui vous est propre.

Si vous souhaitez approfondir le thème du style de management, nous vous invitons à utiliser ce lien. Vous y retrouverez notamment les quatre grands types de management, que vous devez connaître afin de mieux communiquer avec vos collaborateurs.

Je partage aussi avec vous dans cet article les techniques que j'ai moi-même mises en place pour piloter mes entreprises malgré la distance géographique qui les sépare, et je vous montre également ce que j'appelle le management par l'absence.

Le pack création pour vous aider à bien démarrer

Ça y est, nous arrivons presque à la fin de ce long dossier, et j'espère que celui-ci aura été utile pour votre future création d'entreprise. En tout cas, sachez que pour vous aider dans votre création, vous pouvez aussi télécharger notre PACK CRÉATION.

Celui-ci contient plusieurs éléments indispensables à la création d'entreprise, notamment notre livre numérique : 101 idées de business encore sous-exploitées aujourd'hui (guide que mon équipe et moi-même mettons à jour chaque année), mais également bien d'autres choses que je vous laisse la liberté de découvrir après votre inscription.



Pour cela, il vous suffit de vous inscrire sur le lien-ci-dessus ! Et si vous avez apprécié cet article, lâchez-nous un pouce juste en dessous, cela nous fera très plaisir ! Et bonne visite sur le site Doublez Vos Ventes.

Si cet article vous a plu, lâchez un pouce ! Cela nous aide beaucoup