Comment trouver sa voie professionnelle : le guide complet

I] L'analyse du besoin de changement

Vous ne vous sentez pas pleinement épanoui(e) dans votre job actuel ? Vous souhaiteriez quitter votre job, mais vous ne savez pas forcément quoi faire d'autre ? Vous avez envie de changement, mais vous ressentez aussi de l'appréhension de tout quitter ?

Si vous vous posez ce genre de questions, alors vous trouverez dans cet article de quoi vous aider à avancer.

Vous pouvez d'ailleurs commencer par regarder la vidéo ci-dessous, qui vous aidera à mieux orienter votre carrière professionnelle, à faire le point sur là où vous en êtes aujourd'hui, et vous donnera des pistes d'actions concrètes à mettre en place dès maintenant.



II] Les obstacles au changement de voie professionnelle

Vous n'avez pas le temps de vous en occuper

Si vous sentez un besoin de changement dans votre carrière professionnelle, c’est que vous avez constaté un mal-être professionnel en vous. Concrètement, un projet de reconversion doit puiser sa motivation dans l’épuisement professionnel, un travail non reconnu ou la perte de sens du métier.

En tant que travailleur, il est important de savoir identifier les signaux d’alerte liés au mal-être, comme le stress omniprésent, la lassitude, la baisse de motivation inexplicable ou encore le manque de reconnaissance. En effet, ces signes entrainent un déclic, qui vous mènera vers la cohérence.

Ainsi, un projet de reconversion ne se décide pas sur un coup de tête. Il doit pouvoir être vérifié et justifié par un constat.

Changer de voie professionnelle demande du temps. Mais la vraie question est, est-ce réellement par manque de temps ? Il s’agit plutôt d’une peur de changement. La sécurité de l’emploi est un prétexte trop souvent utilisé pour ne pas passer le cap de la reconversion professionnelle.

Or, cet état n’est qu’une illusion. En effet, le nombre d’emplois tend à diminuer au fil des années. Personne n’est à l’abri d’une restructuration ou d’un chômage technique.

Vous êtes tellement concentrés dans votre travail actuel, vous y consacrez tout votre temps, afin de continuer à bénéficier des conditions qui en découlent : rémunération convenable, horaire, moins de pression…

Vous n’êtes pas sans savoir qu’une entreprise ou une administration est vouée à évoluer en permanence. Ses employés ne sont là que pour remplir aider la structure à atteindre son but, son projet du moment. Or, cette vision peut changer à tout bout de champ. Il faudra ainsi revoir les compétences de chaque employé, de sorte qu’elles coïncident avec la vision nouvelle.

Vous pensez qu’en tentant de chercher une autre activité, vous risquez de laisser pour compte votre emploi actuel. Par peur de tout lâcher et de vous lancer, vous préférez laisser les choses comme elles sont.

Vous cherchez le métier "idéal" (mais celui-ci n'existe pas)

Entre obsession et chimère, le métier idéal reste une question non élucidée. Or, elle nous concerne tous, que l’on soit en pleine reconversion ou dans un désir d’évolution de carrière. Particulièrement dans le cadre d’une reconversion, il suffit souvent de tâches non maitrisées ou de conditions identifiées dès le départ pour ruiner tout le projet.

Selon une enquête réalisée par Monster, seulement 6% des salariés se disent avoir un poste idéal. On peut ainsi en déduire que le reste subit une insatisfaction professionnelle chronique, mais qu’on préfère rester dans ce cercle infernal.

Toujours selon l’étude, 27% des salariés indiquent qu’il n’existe pas de métier idéal. Dans les faits, le boulot idéal reste une réalité à inventer, par le biais des actions concrètes et non en attendant un miracle.

Par ailleurs, force est de mentionner qu’un boulot qu’on aime et qu’on exerce une activité selon les conditions qui nous correspondent peut s’apparenter à notre métier idéal. Néanmoins, il reste une contribution au plaisir de vivre et de travailler.

Vous regardez l'état du marché de l'emploi avant de vous poser les bonnes questions

Vous rêvez d’exercer une activité qui vous passionne ? Vous voulez vous reconvertir en ce sens, à un problème près, vous n’êtes pas sur du marché de l’emploi dans le secteur. Il se peut également que vous vouliez seulement changer d’activité professionnelle, sans avoir une idée précise de ce que vous allez faire en tête. Vous vous penchez alors sur le marché de l’emploi et vous intéressez aux activités qui gagne le plus.

Pourquoi est-ce une fatalité ? Tout simplement parce que vous ne sortirez pas de ce cercle infernal qui vous piège déjà. Cette recherche sera certes stimulante au début, mais au fil du temps, elle sera rapidement frustrante.

Quand bien même si vous réussissez à trouver un emploi, vous quitterez tout simplement une activité qui vous déplait, pour exercer une autre qui ne vous plaira pas plus. Au bout de quelque temps, vous trouverez votre reconversion inutile et vous penserez à changer d’activités encore une fois, par pur réalisme.

III] Les cinq questions fondamentales pour trouver votre voie

Quels sont vos rêves ?

Après avoir été enfermé pendant des années de la spirale infernale, il arrive que vous ayez perdu de vue votre passion et vos rêves. Avant de se lancer dans la reconversion professionnelle, identifier d’abord vos aspirations réelles.

Pour cela, cherchez en vous, quitte à demander à l’enfant qui est en vous. Faites un bond en arrière, dans votre enfance, à travers les images, la nourriture, les lieux. Laissez-vous trainer par cette douce insouciance d’antan pour vous reconnecter à vous-même.

Après avoir passé une semaine replongée dans votre enfance, vous pouvez préciser vos rêves. Concrètement, l’enfant que vous étiez vous a rappelé ce que vous aimiez vraiment et l’adulte que vous êtes va y puiser son inspiration afin d’en faire une vocation professionnelle.

Qu'est-ce qui vous sépare de vos rêves ?

Une fois que vous avez identifié vos rêves, cherchez à savoir pourquoi vous n’arrivez pas à les atteindre. Afin d’obtenir une réponse efficace, faites une liste de vos rêves, vos compétences et ces pensées négatives qui vous viennent en tête. Par exemple, « J’adore parler en public, mais j’ai du mal à parler fort ». Vous aurez ainsi un aperçu des réels obstacles qui vous séparent de vos rêves.

En dressant une liste, vous vous rendrez compte que vous êtes le principal obstacle. Par « vous », il s’agit de vos appréhensions, vos peurs ou encore vos complexes.

Comment vous voyez-vous dans 3 ans ?

Lorsque vous montez votre projet, projetez-vous dans un futur proche. Concevoir un projet est certes intéressant, mais en concevoir un cohérent c’est beaucoup plus motivant, plus dynamisant et plus rassurant.

Un projet cohérent est avant un plan en accord avec votre personnalité, vos rêves, vos valeurs. Vous devrez vous y ressentir un sentiment d’appartenance. Cela stimulera votre motivation. Notons que cette recherche de cohérence est bien plus importante que la notion de réalisme d’un projet.

En effet, un projet peut sembler farfelu aux yeux des autres, mais cohérent selon vous. Tant que votre projet vous tient à cœur, que vous y mettiez toute votre énergie, il aura toutes les chances d’aboutir favorablement.

Si tel est votre projet, aussi farfelu qu’il puisse être, il sera plus facile pour vous de le défendre auprès des investisseurs et des banquiers, ou encore des clients potentiels.

Que devriez-vous commencer à faire dès maintenant pour vous retrouver dans 3 mois, là où vous souhaiteriez être dans 3 ans

Afin d’atteindre votre objectif, vous devez effectuer quelques recherches et plusieurs études. Commencer par l’étude du marché du travail. Comment percer dans votre activité ? Ensuite, vous devez récolter toutes les informations que vous pourrez sur le métier choisi.

Afin d’assurer sa reconversion, il est nécessaire de connaitre les missions, le profil adapté, la rémunération ou encore la formation à suivre. Durant cette étape, faites du Web votre meilleur allié.

À défaut, faites un tour à la cité des métiers ou allez directement à la rencontre des professionnels dans le domaine. La meilleure stratégie serait même d’effectuer un stage d’immersion.

Dès le début de votre reconversion, gardez votre motivation. En effet, ce type de projet ne se fait pas du jour au lendemain. Le processus est d’ailleurs assez long, ce qui demande un certain niveau de motivation de votre part.

Ne vous laissez pas assommer par les préjugés et les jugements hâtifs de votre entourage. Souvent, la famille et les amis ont du mal à adhérer à ce type de projet.

Sur quoi devez-vous vous former dès maintenant ?

Les formations, les stages en entreprise, ou même les formations en ligne sont des étapes importantes, voire indispensables, lorsque vous voulez changer de métier, d'orientation professionnelle, ou bien encore tout simplement acquérir de nouvelles compétences. Outre l'aspect développement personnel pour vous même, ce type de démarche est aussi appréciée par les employeurs, et elle valorise votre CV.

Les formations en ligne présentent l'énorme avantage de la flexibilité, vous permettant d'avancer à votre rythme, depuis chez vous. Le budget des formations en ligne est également bien moindre que pour les cursus de formation classiques : compter un budget 5 fois plus élevé pour une formation "classique", par rapport à une formation en ligne du même type.

Si cet article vous a plu, lâchez un pouce ! Cela nous aide beaucoup