Blogueuse pro : la réalité d'un métier qui se construit

Au travers de nos formations, nous accompagnons chaque mois, plusieurs dizaines de blogueurs dans leur nouveau parcours professionnel : car oui, vivre de son blog, c'est aujourd'hui à la fois accessible et passionnant.

Et parmi les blogueurs que nous accompagnons vers la liberté financière, beaucoup sont... des blogueuses !

blogueuse pro

Certaines d'entre elles ont de véritables pépites entre leurs mains : des blogs construits avec passion, qui bénéficient d'une forte audience, fidèle et enthousiaste. Mais la problématique N°1 que nous rencontrons le plus souvent est : "je ne me sens pas légitime pour envisager de tirer des revenus de mon blog, et encore moins en vendant mes connaissances sous forme de produits d'information".

Alors si vous aussi, vous êtes dans ce cas-là, au travers de cet article, j'espère vous montrer à quel point vous êtes, la plupart du temps, hyper-légitime sur votre sujet, et je vous prends par la main pour faire de votre blog un véritable blog "pro".

I] Blogueuse : un métier tout sauf facile

Mesdames, si vous avez déjà un blog, vous savez le temps que vous passez à le construire et à l’alimenter en articles. Pas de doute donc, blogueuse et blogueuse pro, c’est un vrai métier. Dans cette première partie, détaillons le quotidien de ce métier, mais aussi les qualités qu’il vous faudra pour « tenir le coup » et gagner beaucoup d’argent…

Blogueuse, aujourd'hui c’est un métier

Blogueuse pro, c’est donc désormais un métier, en voici la définition… Bien évidemment, mesdames, ce blog sera le plus souvent le reflet de l’une de vos passions (cuisine, mode, beauté, musique, cinéma, voyage, décoration, etc.). Je parle de passion car cela prend tellement de temps, qu’il faut que vous puissiez chaque jour écrire, photographier et publier avec la même envie !

Les qualités requises pour exercer cette profession ?

Tout d’abord, vous devrez avoir une bonne dose de patience ! En effet, devenir blogueuse pro demande du temps, pas mal d’effort et quelques connaissances de ce métier nouveau (voir paragraphe consacré à ce sujet).

En plus, dans un premier temps, il vous faudra aussi sans doute cumuler deux métiers, mais un jour, c’est sûr, vous pourrez vivre de votre passion…

N’oubliez pas aussi que pour vous différencier, pour augmenter votre trafic, vous devrez être une référence. En effet, les internautes devront rapidement vous définir comme la « papesse » de votre thématique. Pour cela, rien de mieux que de vous informer, apprendre et rendre didactique votre savoir auprès de vos visiteurs !

Salaire et perspectives d’évolution

Très difficile de répondre à cette question, le métier de blogueuse pro étant assez nouveau. Pour autant, disons tout d’abord qu’il y a environ 500 millions de blogs à travers le monde et que, pour l’instant, seulement 160 millions d’entre eux monétisent leurs contenus.

Et sur ces 160 millions de blogueurs, un peu plus de 10% des blogueurs réalisent plus de 10 000 dollars (11 000€) par an de chiffre d’affaires. 1% atteignent le million de dollars (1 100 000€) … mais il faudra être patiente pour en arriver là !!!

blogueuse pro

Quelle formation pour être blogueuse

Y a-t-il des cursus universitaires classiques qui mènent vers le métier de blogueuse ? Pour être sincère, pas vraiment...

Même si un master en communication, une licence multimédia ou un diplôme en marketing commercial pourraient s'avérer utiles, ne comptez pas trop là-dessous pour vous aider dans votre futur métier de blogueuse...

En revanche, si vous êtes une "blogueuse en herbe", vous trouverez ci-dessous (sur inscription) 6 documents indispensables pour bien démarrer : 30 thématiques de blogs rentables, 10 méthodes pour monétiser un blog, Bien référencer son site en 20 étapes, Convertir le trafic de son blog en clients, Vendre en ligne un produit d’information, ainsi que des Interviews de blogueuses qui vivent de leur business en ligne :



II] Se lancer comme blogueuse freelance

Vous le savez, se lancer dans une aventure entrepreneuriale est souvent un peu intimidant ! En ai-je les capacités ? Suis-je légitime ? Comment faire en termes de création d’entreprise ? C’est à toutes ces questions que nous allons répondre…

Se différencier (sans forcément réinventer la roue...)

Se lancer dans le bloging, c'est comme démarrer une entreprise : au départ, il faut bien choisir son secteur.

A ce sujet, vous avez forcément déjà dû entendre qu'il est important de se différencier ; qu'il n'y a rien de pire que de faire du copier/coller de ce qui existe déjà.

Certes. Mais inutile pour autant de réinventer la roue...

blogueuse pro

Inutile en tout cas de choisir une thématique complètement farfelue, qui n'intéresse que vous, et n'attirera jamais de trafic sur votre blog, ou trop peu : mieux vaut aller sur le terrain d'autres blogueuses (qui elles, ont une réelle audience), tout y apportant votre touche personnelle. On appelle cela une "niche de blog".

Car oui : mieux vaut avoir 1% du trafic d'une "grosse thématique" que 100% d'une thématique qui n'intéresse personne... Autrement dit : mieux vaut se différencier sur une thématique où il y a déjà de la concurrence, comme ça, vous êtes sûre d'être sur une bonne thématique.

Animer un blog : un vrai travail

Ne nous y trompons pas, créer et alimenter un blog est un vrai travail, d’où l’importance d’ailleurs de le monétiser afin de pouvoir dégager des revenus !

A quoi vont ressembler vos journées de blogueuse pro ? Deux principales occupations : monétiser votre blog (nous en parlerons dans notre troisième partie) et alimenter votre blog en articles, en images et en vidéo. Car, oui, avoir un blog, c’est passer beaucoup de temps à écrire…

Pour cela, évidemment, il vous faudra être plutôt à l’aise avec la langue française. Et Pour savoir où vous en êtes sur ce terrain-là, je ne peux que vous conseiller la certification Voltaire. C’est un examen qui évalue votre maîtrise de l'orthographe, un peu comme le TOEIC atteste de votre niveau en anglais.

Ajoutons aussi que pour écrire sur internet, il y a quelques astuces spécifiques à ce média et la principale est de savoir adapter vos contenus à votre cible. Une cible qu’il faut « chouchouter » car elle sera votre potentiel client !

Le meilleur statut juridique pour démarrer en tant que freelance

Si vous souhaitez devenir blogueuse pro, il est aussi nécessaire de choisir une forme juridique afin de bien encadrer son activité et être en règle avec la réglementation et les lois. Et ce n’est pas évident lorsque l’on n’est pas une entrepreneuse née !

Pour moi, le meilleur statut juridique pour monter une entreprise est la SAS (Société par Actions Simplifiées), mais je reconnais régime d’auto-entrepreneur peut aussi être intéressant pour un blogueur.

Habituellement, je ne suis vraiment pas un grand fan du statut d'auto-entrepreneur, puisque les impôts sont calculés sur le chiffre d'affaires et non le résultat net (ce qui ne permet pas de déduire les charges liées à l'activité).

Mais comme les charges sont quasi-nulles pour les blogueurs, ce statut présentent quand même quelques avantages intéressants :
- Inscription gratuite
- Déclaration d’activité mensuelle ou trimestrielle simplifiée
- 7% d'IS* la première année si vous bénéficiez de l'ACCRE

(*) : impôt sur les sociétés

Reconnaissons-le, il s'agit d'un petit "paradis fiscal", qui certes ne dure qu'un an avec l'ACCRE, mais qui est très pratique lorsque l’on débute…

Précisons aussi que vous n’aurez pas de TVA à collecter, puis à reverser à l’État. Soyez tout de même honnête, c’est aussi un régime qui a un vrai inconvénient, vous ne pourrez pas non plus récupérer la TVA lors d’un achat pour votre business. Cela étant dit, en tant que blogueuse pro, vous n’aurez pas forcément de gros investissements matériels…

blogueuse pro

III] Monétiser un blog : options pour rester en phase avec ses valeurs

Vous avez trouvé une niche qui vous assure du trafic, vos articles sont d’une bonne tenue. Bravo, mais vous n’avez fait qu’une partie du travail car la clé du succès est la monétisation de votre blog ! Découvrons comment…

Diversifier les sources de revenus de son blog

Allez, dégageons immédiatement une première réticence que vous pourriez avoir : monétiser son blog ne veut pas dire être « vendu » ! La bonne méthode est même d’être en accord avec votre passion. A vous donc de choisir ce qui est acceptable pour vous…

Ceci étant dit, sachez tout de même que vos sources de revenus doivent absolument être diversifiées. Prenons à notre compte le vielle adage : « ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier! ». Ainsi, il vous faut jouer sur différentes sources de revenus : partenariats et concours, articles sponsorisés, publicités et vente de produits d’information.

Comment faire, mesdames ? C’est à suivre…

Partenariats et concours

Les partenariats et les concours avec les marques sont une bonne source de revenus. Suivant votre thématique, vous aurez plus ou moins de possibilités de nouer de tels échanges, mais n’oubliez pas qu’il s’agit toujours de donnant-donnant !

En effet, avec votre blog, vous apportez votre ton, votre expertise, votre visibilité et surtout votre trafic. C’est donc en échange de tous ces points forts que la marque vous offre un produit, une invitation ou même de l’argent. Evidemment, de son côté, la marque attendra aussi un retour sur investissement. Bref, chacun doit y trouver son compte…

Et si vous souhaitez démarcher les marques, je vous conseille d’identifier de manière objectif les atouts de votre blog et de réaliser un petit « media kit » dans lequel vous allez répertorier tous les éléments marketing importants pour la marque : les chiffres de votre blog, votre cible et ce que vous pouvez proposer en termes de partenariats et de concours. Sachez qu’une collaboration peut aller d’un produit gratuit sans rémunération supplémentaire à des contrats de plusieurs milliers d’euros !

Et puisque je parle de contrat, disons effectivement qu’il est important qu’il y ait une trace écrite dans laquelle seront listées les conditions négociées : rémunération, conditions de paiement, etc.

blogueuese pro

Articles sponsorisés

Et un partenariat avec une marque peut aussi se traduire par des articles sponsorisés. Le principe ? Vous, blogueuse, vous rédigez un article sur un produit ou un service en vous faisant rémunérer par la marque. C’est évidemment un levier intéressant pour monétiser son blog et un vrai plus pour les marques car nous sommes là beaucoup moins dans la publicité « classique » et beaucoup plus dans un travail d’influence, une façon plus « moderne » de vendre ses produits !

Votre rémunération pour cet article sponsorisé que vous allez écrire ? Elle dépend évidemment de l’audience de votre blog. Sachez qu’un article pourra vous rapporter de 50€ à 3 000€…

Evidemment, l’un des principaux avantages de ces campagnes d’articles sponsorisées est qu’il est facile d’en mesurer les résultats : génération de leads, de trafic et de vente !

Publicité

C’est le levier le plus connu et c’est finalement assez simple à mettre en pratique. Alors, comment ça marche ? Vous proposez des bannières publicitaires sur votre blog et vous gagnez de l’argent chaque fois que vos internautes cliquent sur l’une de ces bannières.

Sachez qu’en moyenne (cela dépend évidemment des sites), un blogueur touche environ 1€ tous les 100 visiteurs, vous pourriez donc gagner mensuellement :

- 60€ avec 6 000 visiteurs par mois (200 visiteurs par jour)
- 300€ avec 30 000 visiteurs par mois (1 000 visiteurs par jour)
- 3 000€ avec 300 000 visiteurs par mois (10 000 visiteurs par jour)

C'est évidemment insuffisant pour en vivre sauf si vous avez un énorme trafic, d'où l'importance de multiplier ses sources de revenus lorsque l'on est à la tête d'un blog !

L’une des façons les plus simple de débuter dans la publicité sur votre blog est de vous rendre sur les plateformes spécialisées, la plus connue étant la régie publicitaire de Google, Ad Sense. On notera enfin que si votre blog est installé sur WordPress, il existe un plugin qui vous aidera à gérer facilement les publicités Ad Sense…

Un mot enfin sur l’affiliation qui est aussi un bon levier pour votre business de blogueuse. En effet, cette technique marketing va vous permettre de promouvoir des produits ou des services contre de l’argent sonnant et trébuchant. Pour cela, il vous faut adhérer à un programme d'affiliation et choisir ensuite les produits qui sont en adéquation avec la thématique de votre blog.

Ainsi, par exemple, le géant Amazon est l’un des rois d’affiliation. Vous pourrez ainsi, chères blogueuses, recommander produits et/ou livres proches de votre thématique et Amazon vous reversera une commission de 10% sur chaque vente par le biais de votre blog !

Vente de produits d'information

Un mot pour clore le chapitre consacré à la monétisation de votre blog : osez vivre de vos passions… Vivre de son blog n'est ni étonnant, ni choquant. C'est la simple conséquence de la légitimité acquise...

Pourquoi vous encourager dans ce sens ? Eh bien, tout simplement, parce qu'avec votre blog vous êtes devenue une experte dans votre domaine et que cela peut se monnayer (sous forme d'ebook, de podcast ou autres formations vidéos).

Alors pour vendre en ligne ce type de produits d'information, il vous faudra :

- #1 : bien analyser les besoins ou les préoccupations votre audience.

- #2 : créer un produit d'information qui répond précisément à ces besoins ou à ces préoccupations (le but étant bien évidemment de régler une inquiétude ou de faciliter la vie de vos internautes au travers du produit d'information que vous leur mettez à disposition).

Voilà, nous arrivons à la fin de cet article, mais si vous souhaitez que je vous accompagne dans le périlleux voyage qui consiste à mettre en place des outils de monétisation efficaces sur votre blog, notamment via la vente de produits d'information, je vous rappelle nos formations que vous pouvez retrouver en cliquant sur le lien présent plus haut dans cette page !

Pour continuer d'apprendre :
- Créer un blog tout en conservant son job actuel
- Créer son blog et en vivre
- Libre grâce à son blog !

Si cet article vous a plu, lâchez un pouce ! Cela nous aide beaucoup